mardi, 21 août 2018
 

Hollande, Faux Evangéliste d’un jour au Mali.

La France paie ses dettes de la seconde guerre mondiale au Mali. Ah vraiment ! Rien que ça ! La belle arnaque baptisée Serval dont l’anagramme coïncide avec le servage et l’asservissement. Un double sens pour une double arnaque en quelque sorte. Et en prime, les Maliens sont cocus, comme les Français. Triple arnaque voire plus, en fait.

La première a consisté à déclarer la nouvelle indépendance du Mali. Sic.

La seconde à dire que la France a payé sa dette en rendant au Mali son intégrité territoriale comme les Maliens avaient participé aux forces africaines ayant aidé la France à se libérer de l’occupation Allemande.

La troisième est de dire que la France restera autant qu’il faudra, en fait tant qu’elle sera en crise et aura besoin du sous-sol Malien et Nigérien pour pouvoir respirer encore.

La quatrième est de parler de force internationale.

Bref, Hollande, l’arnaqueur n’a pas failli à sa réputation qui l’a porté en triomphe aux présidentielles, sans combattre, tout simplement en jouant les anguilles et par des volte-face répétées où un jour on dit X et le lendemain, Non X, le tout monté dans un punch dont les ingrédients sont : le flou, le leurre, le mensonge, la drôlerie et les faux-semblants. Au Mali, le punch Hollandais a atteint la perfection. Sauf qu’au soleil, les boissons tournent vite et ne se conservent pas. On les jette le lendemain, car elles fermentent, se tassent, se figent et sont fortement odorantes. Au rebut donc.

Ainsi de ce discours de fin de visite du président Hollande au Mali. Un discours de l’arnaque de bout en bout.

Arnaque 1. La description d’une charge héroïque imaginaire, puisque les soldats français semblent faire une belle promenade touristique et de santé. Sous le Soleil exactement. Pas de combattants en face.

Hollande. "J’ai pris une décision grave d’engager les soldats français avec les soldats maliens, c’était l’appel que m’avait lancé le président Traoré, c’était le devoir de la France".

"Depuis cette date du 11 janvier, ville après ville, village après village, les armées du Mali et de la France appuyées par les pays de l’Afrique de l’Ouest, rendent enfin au Mali son unité, son intégrité et sa force."

"Le terrorisme a été repoussé, il a été chassé mais il n’a pas encore été vaincu"

Conclusion du président Hollande : "la France restera au Mali le temps qu’il faudra, c’est-à-dire le temps que les Africains eux mêmes prendront à travers la Misma pour nous suppléer, pour nous remplacer". Combien de temps ? Le flou. Fernand Raynaud a un sketch qui contient peut-être la réponse. Il répond "un certain temps".

Extrait. Fernand Raynaud. J’en cherche une (de question) de préférence qui a une réponse : combien de temps met le fut du canon pour se refroidir lorsque l’obus est sorti du canon ? Ca dépend, s’il y a du vent, s’il pleut.... - Inoubliable.

Le flou et les faux-semblants avec une grande interrogation sur l’absence de combats. Y aurait-il anguille sous roche ? Assistons-nous à une fausse mise en scène, comme dans un faux scénario genre « Chasseur Blanc, coeur noir » où, en fait de combats contre les Jihadistes, on a une instrumentalisation des Jihadistes pour assister à la parade d’honneur des colons revenus en jeep et autres équipements lourds, sous couvert d’une nouvelle mission civilisatrice : la lutte contre le terrorisme et le président Hollande qui prêche l’évangile de l’humanisme de la tolérance au Mali ?

Aranaque 2. La Misma ?

Mission internationale de soutien au Mali (Misma). Mission Internationale avec l’UA et les réflexes Pavloviens de ses Présidents qui arnaquent leurs peuples ? Leurres, servage et asservissement permanents des dirigeants africains. Plus larbins que les Africains à qui leurs dirigeants ont inculqué le larbinisme, tu meurs.

Voir les Maliens couchés et en adoration - adulation d’un président Français au Mali, prêts à tout pour le toucher comme un grand libérateur alors que ce dernier est là pour les piller et les appauvrir encore plus, ça vous fend le coeur. Le Mali, l’un des pays les plus pauvres au monde et l’un des plus riches en sous-sol.

Arnaque 3. L’autre cause est le pillage des richesses.

Lu dans un Forum de Yahoo. « Voilà ce qu’on peut trouver en se promenant au mali : le kaolin, l’argile réfractaire, le gypse, le sel gemme, le manganèse, le lithium, le fer, les schistes bitumeux, le lignite, le nickel, l’étain, le zinc, le plomb et l’uranium ».

Pendant ce temps-là, les Maliens font les poubelles en France, travaillent pour de salaires de minables dans les usines et tout ceci avec de faux papiers, en fait des photocopies et des doublures à la folie et donc forcément au noir. C’est ainsi que les salaires baissent drastiquement et l’exploitation des hommes continue dans les pays dits civilisés et développés, experts en esclavage en tous genres devenu des industries en soi. Les mêmes Etats critiquent la main-d’oeuvre moins chère ailleurs et les conditions de travail et d’hébergement sordides dans cet ailleurs, alors qu’ils pratiquent exactement la même chose, à l’échelle industrielle.

Auparavant, au Mali. Coup d’Etat à Bamako en mars 2012 et toujours pas de gouvernement crédible. Où était la France pour s’émouvoir depuis Mai 2012 ? L’intérim et l’instabilité politique sont la cause profonde des problèmes politiques de disputes territoriales et économiques Maliens. C’est le premier point à régler. La guerre et la présence militaire Française ne seront que des pis-aller.

Arnaque 4. Il faut se souvenir de l’autre cause profonde que Hollande tait. Qui a armé les Jihadistes ?

Si Hollande a payé la dette de la France au Mali, c’est celle-ci et non la seconde guerre mondiale. Je ne sais pas s’il voulait faire de l’humour. Si c’était le cas, c’est raté.

Arnaque 5. "La France a payé sa dette au Mali". Très drôle.

Hollande.

"Parce que moi je n’oublie pas que lorsque la France a été elle même attaquée, lorsqu’elle cherchait des soutiens des alliés, lorsque elle était menacée pour son unité territoriale, qui est venu alors ? C’est l’Afrique, c’est le Mali, merci au Mali".

"Notre pays a aujourd’hui effacé sa dette à votre égard".

"Votre pays va connaître une nouvelle indépendance qui ne sera plus cette fois la victoire sur le système colonial mais la victoire sur le terrorisme, sur l’intolérance et sur le fanatisme, voilà votre indépendance ! ".

Sans blague

Voilà ce qui s’appelle faire du "revisionnisme" ou de la "filouterie". On peut également dire "cocufier". Comparer des bataillons de « tirailleurs Sénégalais » venant de l’Afrique de l’Ouest sur le front d’une guerre sans pitié et mondiale où les hommes ont connu l’enfer sur terre, la boue, l’horreur absolue et des amputations à la chaîne au point d’avoir perdu la raison ; une guerre qui a duré de 1939 à 1945 ; comparer ce cauchemar éveillé au grand tourismo que les soldats français effectuent actuellement au Mali, un petit pays sans armée, c’est une insulte aux Maliens et aux Africains.

Il y aura le discours de Dakar et celui du Mali. Obscènes.

Le président Hollande est dans la ligne de l’arnaque Française légendaire. Il a fallu des combats héroïques des associations pour que les pensions d’anciens combattants servant de chair à canon, toujours aux premières lignes pour servir de cobayes des tirs ennemis, que constituaient les tirailleurs sénégalais, en retraite chez eux, soient ajustées au montant supérieur que percevaient les anciens combattants Français. Encore une arnaque réparée sur le tard.

Le président Hollande veut faire comme cet autre filou célèbre français, Arsène Lupin qui vous tirait par derrière en vous regardant dans les yeux, en plein jour. C’est même ce qui s’est passé hier, alors que la France regardait Hollande serrer les mains de sang excisé, elle prenait le vote du mariage gay par derrière. Le roi de l’arnaque : Arsène Lupin. "Le temps que tu me voies, je t’ai nické". C’est du langage de banlieue. Je n’y ai pas droit ici, mais parfois, ce langage est clair et parle mieux.

Hier, je craignais que la France exporte la drôlerie au Mali. J’étais en deçà de la réalité. Elle y a importé le cynisme et l’arnaque légendaires qui font sa force historique. Et avec cela, elle compte gagner quelque chose au Mali ! Les mensonges sont des options de court terme.

Allah akbar !

3 Ministres accompagnaient le président Hollande au Mali : le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et le ministre chargé du Développement Pascal Canfin.

L’opération Serval au Mali c’est 4.600 soldats français. 3.500 troupes au sol appuyées par la force aérienne des avions de chasse et les hélicoptères.

C’est avec ces troupes aériennes qu’Hollande a rebaptisé l’indépendance Malienne, vieille de 53 ans. Un baptême païen digne d’une faux Apôtre Evangéliste : Le Mali est né de nouveau sous l’arrosage du punch Hollandais en guide de bénédiction. Au même moment, se tenait une séance plénière de fornication à la sodome et gomorhe à l’assemblée nationale française. Vous avez dit légalisation de la sodomie ?

"Votre pays va connaître une nouvelle indépendance qui ne sera plus cette fois la victoire sur le système colonial mais la victoire sur le terrorisme, sur l’intolérance et sur le fanatisme, voilà votre indépendance ! "Alléluiah - Alléluiah, Hosana ! Gloire à Dieu - pardon, nous sommes en territoires musulmans Allah akbar !

Une arnaque totale, cette opération Serval et cette escapade Malienne du gouvernement.

Le fut du canon. - F. Raynaud. "Lorsque l’obus est sorti du canon, bande d’andouilles, pour se refroidir, le fut du canon pour se refroidir, met.. il met... un certain temps".

Idem du cumul des mandats qui mettra également un certain temps pour se terminer. Circuler, il n’y a rien à voir.

Carpe Diem.

 
A propos de Mon site SPIP
Sans réagir sur le fond des motifs du mandat d’arrêt international du Président Soudanais : crimes de guerre et crimes contre l’humanité, l’Union Africaine a pourtant manifesté son extrême prudence pour cette condamnation d’un de ses membres. Raison avancée : la sécurité et la paix doivent primées sur la (...)
En savoir plus »
Thèmes