dimanche, 27 mai 2018
 

Que sont les promesses de Hollande devenues ? Les "ratés" du Président.

Renoncements de Hollande ou inaudibilité de l’UMP ? Où pointe le cursus ?

On va commencer cet article par le constat d’une absurdité analytique journalistique qui doit vous appeler à rester vigilant quant aux commentaires "ambigus" qui tiennent plus du registre des "coups tordus" que d’un journalisme sérieux et d’une pensée ordonnée.

Voici un exemple parlant issu de deux articles d’un même journal.

Le premier pose cette question qui réflète plus l’idéologie de l’auteur que la véracité du questionnement à faire :

Extrait.

L’UMP n’est-elle pas définitivement inaudible, définitivement ridiculisée ? Les primaires en 2016 ne commandent-elles pas une nouvelle stratégie, qui permettrait de faire l’économie du parti ? Ce sont aussi les questions que se pose François Fillon.

Ah bon ! Il faudrait poser la question à Fillon si c’est vraiment ce qu’il pense de l’UMP, que le parti serait inaudible. Alors, ce serait un comble.

Mais le meilleur démenti vient de la Gauche du PS.

Extrait. La gauche du PS critique la politique du gouvernement.

Le PS d’Harlem Désir est également dans le collimateur. « Le gouvernement fait du social-défaitisme et la direction du parti est amorphe, inaudible ! », s’emporte un cadre. Le temps passé sur le mariage pour tous agace aussi. « Je souhaite que nos députés, nos ministres, mettent autant d’énergie et de cœur à faire voter une loi contre les licenciements boursiers qu’ils en ont mise pour le mariage ! », prévient Marie-Dominique, élue régionale du Calvados.

Quant aux déclarations du président de l’Assemblée, Claude Bartolone, qui a laissé entendre que le non-cumul des mandats ne serait pas appliqué avant 2017, elles ont exaspéré. « Attention, a prévenu Serge, d’Épinay-sur-Seine. Il y a une grogne qui monte. Si l’on n’y prend garde, on risque gros. » Élodie, venue d’Ardèche, va plus loin : « Les gens sont déçus. Ils se demandent ce qu’ils font au PS. Ils ont l’impression d’être trahis. Il faut peser sur la ligne du gouvernement. Sinon on va dans le mur. »

L’UMP inaudible ?

1. « L’UMP est contre le mariage pour tous ». Même Fillon a déjà annoncé qu’il reviendrait sur la disposition, en cas de victoire. NKM, visant Paris où la communauté homosexuelle est la variable qui fait basculer le vote en faveur de la Gauche, annonce qu’elle s’abstiendra. On sait tous que NKM est adepte du non alignement et donc de l’abstention stratégique. Chacun est libre de ses choix. Et peut-être a-t-elle raison. No comment.

Ce qui confirme bien que le mariage gay en soi, n’est pas une réforme conduisant au mieux vivre et encore moins au bien être ou meilleur être, c’est une affaire de service après vente du clientélisme électoral, comme les élections locales et le traitement "laxiste" de la pauvreté. Je m’en explique dans le billet qui suit.

Sur le mariage pour tous. L’UMP veut un référendum.

2. « Sur les promesses non tenues ». Consultez le dossier intitulé "les ratés de Hollande. 60 engagements de campagne, 60 ratés de Hollande".

3. Sur « l’isolement de la France au sein de l’Europe ».

>>> Interview de Bruno le Maire sur le site de Atlantico.

>>> Réaction du Président Copé, à l’issue du sommet européen décidant du budget européen. François Hollande a affaibli l’influence de la France dans l’Union européenne.

Croire que l’UE ne voit pas l’esbroufe et l’incapacité, était puéril ou prendre les dirigeants de la zone euro déjà trop patients de "cons". Bientôt un an et zéro réforme en route.

Maintenant, on peut ne pas aimer une formation politique et en préférer une autre. Mais, on se doit de présenter les faits tels quels. Sur le cumul des mandats par exemple, là l’UMP est inaudible. Au PS, c’est la cacophonie. Sa Gauche est claire sur la question et Marie Noelle Lienemann est Sénatrice, comme Rebsamen, le maire de Dijon, président du groupe PS au Sénat qui est viscéralement contre.

De quoi Hollande a-t-il peur, à propos de la fin du cumul des mandats ?

De remettre sa majorité parlementaire en jeu. Le président craint les législatives partielles partout où les députés PS cumulent et pour les ministres féminins du gouvernement qui devraient choisir entre le gouvernement où l’assemblée. Logiquement, elles devraient choisir l’assemblée. La fin du cumul débouche sur un double chamboulement :

- un mini remaniement gouvernemental voire

- et une majorité moins sûre. Alors, on traîne les pieds.

Et Monsieur le président de l’Assemblée nationale annonce 2017. C’est qu’il faut sauver cette majorité sans laquelle le quinquennat du président Hollande devrait prendre fin avec la fin du cumul des mandats, si celui-ci est décidé avant 2017.

Sur le cumul des mandats. Plusieurs dossiers presse ici.

Articles divers ici.

L’UMP est-elle inaudible ?

Pas besoin de faire le porte parole. Simplement, il faut rectifier les déclarations qui prêtent à confusion. C’est cela aussi la citoyenneté agissante. Chaque citoyen a le devoir de rétablir la vérité, lorsque les tribunes la triturent. C’est un devoir civique.

Soutenir Fillon est noble. Et d’un.

De deux. Fillon n’en demande pas tant - qu’on l’aide à gagner - , puisqu’il est lui-même pour un combat "loyal".

Trois. La Gauche du PS dit ce que ce journaliste devrait dire et qu’il tait : c’est le PS, côté parti qui n’est pas audible.

Quatre. Les promesses de Mr. Hollande ne sont absolument pas tenues et c’est l’aile Gauche du PS, le PC et l’UMP qui en parlent. Et l’UMP est inaudible ?

En France, même un journal de droite est de gauche. C’est très fort. Mme Parisot avait appelé cela "le substrat idéologique marxisant" qui traverse la France ; d’un bout à l’autre.

Pas étonnant, elle croise actuellement le fer sur la retranscription gauchisante des accords patronats/entreprises par l’Etat PS et leurs alliés de toujours, les syndicats.

 
A propos de Mon site SPIP
Sans réagir sur le fond des motifs du mandat d’arrêt international du Président Soudanais : crimes de guerre et crimes contre l’humanité, l’Union Africaine a pourtant manifesté son extrême prudence pour cette condamnation d’un de ses membres. Raison avancée : la sécurité et la paix doivent primées sur la (...)
En savoir plus »
Thèmes