vendredi, 24 octobre 2014
 

La fête à Dray et le Club des socialistes. Au PS, même les anniversaires sont couplés.

"Nicolas Sarkozy a dénoncé lundi la présence de Dominique Strauss-Kahn à l’anniversaire du député socialiste Julien Dray samedi soir, un événement auquel ont assisté plusieurs membres de l’équipe de campagne de François Hollande.

"Quand on voit la comédie à laquelle donne lieu le dîner d’anniversaire de Monsieur Dray, avec Monsieur Strauss-Kahn - rue Saint-Denis, ça ne s’invente pas -, on se demande si parfois les socialistes réfléchissent", a dit le président-candidat sur i>Télé.

La rue Saint-Denis est connue pour être un lieu de prostitution à Paris.

"Il n’y a pas de sens commun sur ce qui se fait et ce qui ne se fait pas", a-t-il ajouté, dénonçant la présence à cette soirée de Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, et de son directeur de la communication, Manuel Valls". (Reuters)

Suite de l’article dans Reuters pour Yahoo.

Lire aussi dans le Figaro : Invité surprise de Dray, DSK gêne les socialistes.

La Laïcité ne peut pas être l’alibi du pire. Rue Saint-Denis - adresse du sexe fast food.

En fait, d’anniversaire de Julien Dray, né le 5 mars 1955, c’est celui de DSK, né le 23 Avril 1946 qu’on fêtait. DSK est venu en compagnie de Anne Sinclair et tout le monde chantait "il est vraiment, il est vraiment, il est vraiment phénoménal, là là là là ler..."

Dray et le club des socialistes invités appliquent à la lettre la formule du libertinage telle que définie par DSK dans son audition sur son rôle dans l’affaire du réseau de prostitution de Carlton : "le libertinage consiste à avoir des relations sexuelles libres et consenties, l’intérêt étant que l’expérience se renouvelle aussi souvent que possible avec de nouveaux visages". De la bouche de celui qui voulait être le prochain Président de la République de la France, ça ne s’invente pas.

La sphère privée et la sphère publique doivent être maintenues séparées, nous dit Hollande. Sphère privée, sphère publique : c’est une seule et même personne. Les comportements de l’une des sphères déteignent sur l’autre sphère et vice versa. La Laîcité ne doit pas être l’alibi du pire.

A l’issue de cette audition, les Magistrats le mettront en examen pour « proxénétisme aggravé en bande organisée ». Lisez l’audition ici.

1Livre - Jean-Michel Brigouleix. Rue Saint-Denis. Paris, Carrère, 1986. 220 pp.

 
A propos de Scène Publique Internationale
Sans réagir sur le fond des motifs du mandat d’arrêt international du Président Soudanais : crimes de guerre et crimes contre l’humanité, l’Union Africaine a pourtant manifesté son extrême prudence pour cette condamnation d’un de ses membres. Raison avancée : la sécurité et la paix doivent primées sur la (...)
En savoir plus »
Thèmes